Quand nous stérilisons une chienne et une chatte, nous sauvons des dizaines d'animaux de la misère

ACTUALITE

La Guadeloupe, département français, choisit le massacre des chiens et des chats à grande échelle, comme la Roumanie.
Pour signer la pétition, cliquez ICI

40 associations nationales et internationales se sont groupées pour dénoncer la politique irresponsable, barbare et inefficace de la Guadeloupe.


Les stérilisations

Objectif: éducation des propriétaires et aide à la stérilisation.
Nous essayons de leur expliquer les puces, les tiques, l'importance de leur donner de l'eau fraiche et ... de les stériliser.




L'objectif

Même si notre action a été importante pour les centaines d'animaux sauvés, cela reste bien peu en regard de la misère quotidienne et nous avons bien souvent l'impression de "vider la mer avec une petite cuillère".
Il serait temps de passer à la vitesse supérieure en attaquant le problème à la source, c'est à dire en stérilisant, stérilisant, stérilisant.
Et puisque les instance régionales, départementales, élus locaux, services de l'état ne prennent pas leurs responsabilités (voir page "Les dysfonctionnements"), nous allons tenter de pallier leurs défaillances. Ce ne serait pas une première, il y a bien les restaurants du coeur !

La seule solution durable

Un refuge (la Guadeloupe est un des seuls départements français à ne pas avoir de refuge) serait bien vite plein, qu'il ait 20, 40 ou même 200 places d'accueil, d'autant plus que la capacité d'adoption sérieuse est limitée.

Il nait actuellement environ 500 chiots par jour en Guadeloupe (la naissance des chatons n'est même pas évaluable).

Quelques chiffres

Une chienne fait deux portées par an; chaque portée est de 4 à 8 chiots. Les chiots sont adultes à 6 mois et peuvent alors se reproduire .
1000 chiennes qui ont 2 portées par an de 6 chiots produisent 6000 chiots. Les 3000 femelles de la première portée se reproduisent au bout de 6 mois. Avec 6 chiots chacune, cela fait 18000 chiots.
En stérilisant 1000 chiennes, cela fait donc 24000 chiots qui ne seront pas attachés dès l'âge de 3 mois, qui ne seront pas "jetés" à la rue, qui ne mourront pas rongés par la vermine ou de faim !
La cause en vaut la peine, non ?
Certes l'éducation des habitants doit aller de pair. La façon dont sont traités les animaux relève bien souvent de la maltraitance. Mais cela risque de prendre beaucoup beaucoup de temps (encore faudrait-il que les institutions éducatives s'impliquent !).
Partant du principe que ce qui est rare devient respectable, la baisse de la prolifération devrait induire un comportement plus responsable.

Guadeloupe Animaux est reconnue d'intérêt général.


Vous pouvez donc bénéficier d'une réduction d'impôts de 66% de vos dons jusqu'à 20% du revenu net imposable.
Exemple: vous faites un don de 90 euros, vous pouvez déduire 60 euros du montant des impôts que vous avez à payer. Votre don ne vous coûte donc finalement que 30 euros.

Si vous avez une entreprise, vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôts de 60% du don dans la limite de 5 pour 1000 du chiffre d'affaires annuel hors taxe.


Vous pouvez nous aider


Adhésion: 20 euros Vous recevrez votre carte d'adhérent par courrier.

Vous pouvez aussi faire un don mensuel automatique. Pour cela, rendez-vous sur notre page NOUS AIDER

Ils auraient voulu ne pas être nés

Chaton







Chiot abandonné






Chienne portante








Rongée par la vermine








Chiot abandonné







Chiot attaché










Dans la rue