Quand nous stérilisons une chienne et une chatte, nous sauvons des dizaines d'animaux de la misère


Etoile, je ne te laisserai plus partir


ll y a des lieux qui ressemblent à l’image que l’on se fait du Paradis. Qui n’a jamais rêvé de se promener sur les belles plages de Marie Galante devant cette mer turquoise et ce sable blanc ? Ces lieux si magnifiques pour l’homme, ne sont pas toujours aussi beaux pour nos amis les animaux.
Sans porter aucun jugement, je vais vous raconter une histoire, celle d’une chienne qui a toujours gardé l’espoir de connaitre un meilleur destin..


Elle n’a que quelques semaines, lorsqu’elle se retrouve enchaînée à son pan de mur ne connaissant rien à la vie.
Elle entend bien le bruit des vagues qui viennent s'échouer sur le sable chaud, elle sent bien ces odeurs d’iode, mais elle ne voit rien.
Les jours passent, la nourriture se fait de plus en plus rare, on ne pense à elle que si peu, elle est là, elle fait partie du décor, elle ne sert qu’à monter la garde.
Puis alors qu'elle est laissée à son triste sort, un petit mâle passe par là et elle se retrouve pleine.
Elle donnera naissance à trois beaux chiots.
Elle les allaite jour après jour et sa propre nourriture ne coulant pas à flots, elle finit par devenir l'ombre d'elle même.
Mais qu'importe, ses petits mangent à leur faim et deviennent magnifiques, c'est tout ce qui compte pour cette mère courage.


Alors que ses forces disparaissent peu à peu, que l’espoir de survivre s’amenuise ... un jour ... une femme passe ... une femme qui connaît bien la misère des chiens sur cette île paradisiaque.
Elle constate la maltraitance, la décision ne se fait pas attendre, il faut sortir cette chienne de cet enfer.
Elle réussit à convaincre ses propriétaires de lui confier ce petit squelette sur pattes et ses bébés.


Elle est prioritaire avec ses chiots pour le prochain départ, il est venu le temps du grand voyage !
On est alors en Décembre 2017.
La chienne n'est pas tranquille, ses chiots sont avec elle. Elle se demande où ils vont, quel sort leur est réservé ?
Ils traversent l'océan et débarquent un samedi matin à Orly.
Des cages de transport s’entassent dans la petite pièce des arrivées. Peu à peu, les chiens sont sortis de leur cage et reçoivent eau et nourriture à gogo, il est temps de ravitailler ces estomacs affamés.
Les chiots trouvent les bras de leurs nouvelles familles venues les accueillir, elles s’extasient sur leur beauté.
La maman est fière et rassurée pour eux, ils sont désormais à l’abri du besoin et de la maltraitance.
Elle sort aussi de sa cage, apeurée par tant de monde, elle n’en a jamais vu autant de sa vie, ils s’affairent tous autour d’elle, ils l’appellent “Étoile”. Elle comprend que c'est désormais son nom.
Étoile du destin, je ne sais pas, nos regards se croisent, je te trouve magnifique, d’une grande classe, toi qui n'étais jusqu'alors qu’une chienne misérable.
Ton destin semble toutefois scellé à celui d'une autre famille qui veut t'adopter, tu pars avec tes nouveaux maîtres.
Nos routes continuent séparément.
Il est déjà loin le temps où tu vivais là ...


Janvier, nouvelle année, un appel d’urgence de ta famille, tu ne conviens pas. Tu n’es pas la chienne de leur rêve et tu es à placer d’urgence ailleurs.
Tu ne t’entends pas avec la chienne de la maison, pourquoi ?
Qu’as-tu vécu de si grave qui te rende si amère ?
Etoile amère, mon étoile de mer ...
Je réfléchis rapidement, la solution je l’ai !
Je me propose, nos routes se croiserons à nouveau, je prends la route, j’arrive, je t’attends.
Pourquoi ton histoire me touche autant ? Pourquoi ton regard m’a à ce point marquée ?


Nous allons passer quelques jours ensemble, tu es déjà promise à une famille que je pense bien pour toi, une famille qui saura te donner ce dont tu as besoin. La nourriture, l’eau et le confort ne seront plus un combat de tous les jours.
Oui, tu auras une belle vie, ils seront attentionnés et te traiteront comme une vraie princesse.
15 jours plus tard, durant lesquels on a appris à se connaître, arrive déjà le temps de se séparer.
Tu pars sans te retourner, moi, le cœur serré je tourne les talons espérant avoir fait le bon choix.
Une princesse, tu deviens une belle princesse remplumée, tu reprends goût à la vie.
Mais tout va sans doute trop vite pour toi. Tu as d'un côté toute cette attention, toute cette douceur d’un coup et de l'autre ces bruits autour de toi, ce mouvement incessant, c’est trop compliqué à gérer. Il faut que tu acquiers les bonnes manières d'un chien des villes. Trop c'est trop, tu te postes sur la défensive et malgré les bonnes intentions de ta nouvelle famille, tu commences à te montrer agressive.
Je réponds encore à ton appel parce que je n’ai jamais oublié ce regard triste, que tu avais ce jour-là en arrivant à Orly. Tu reviens donc à la maison.
Il faut alors que tu reprennes tes marques, cela fait trop de chamboulements pour toi qui as connu déjà tant d’épreuves.
Tu es auprès de nous depuis le mois de Mars, tu trouves ta place, je vois ton comportement changer, tu redresses la tête, tu as appris à ne plus te méfier de ce qui t’entoure, tu t’amuses, tu te fais câliner, tu manges chaque jour à ta faim.
Plus le temps passe plus notre lien s’intensifie, j’ai toujours pensé que tu m’avais choisie, que tu voulais rester auprès de nous, j’ai cette sensation depuis ce premier regard échangé.
Pour toi, la porte de la maison s’est ouverte et ne se refermera pas, tu resteras auprès de nous pour vivre ta vie de chienne de campagne aux allures de princesse.
Mon étoile a croisé mon ciel, mon Etoile, une chienne avec un cœur d’or mais un tempérament de feu.
C’est à force de temps et de patience que tu oublieras ta vie de misère.


J’avais envie de partager l'admiration que j’ai pour cette chienne car c’est un vrai coup de cœur.
Tous ceux qui nous rencontrent se réjouissent de la voir rester avec nous, quand je dis nous c’est moi et ses quatre autres potes canins avec qui elle s’amuse comme une folle.




Ecrit par Fabienne et Mabel

Lassie, abandonnée portante à Marie Galante


" Je viens vous donner des nouvelles de LASSIE petite chienne créole qui est arrivée en Métropole avec 9 chiots dans le ventre.
Nous avons adopté LASSIE (aujourd’hui Sawkette ) le 11 avril dans notre maison . Elle était toute perdue de sa venue dans notre foyer et découvrait les poules et les lapins que nous avons.

Les lapins lui faisaient très peur et elle n’osait pas sans approcher et leur aboyait dessus, quant aux poules elle les voyait comme un casse-croute potentiel .
Aujourd’hui à force de patience elle vient avec moi nourrir les poules (mais ne rentre pas dans les parcs) et passe volontiers devant les clapiers des lapins regarder sil il n’y a rien à grignoter.


Je suis cavalier et je souhaitais que notre chienne vienne avec moi aux écuries et profite de mes balades à cheval avec moi .
La première rencontre avec ces grosses bêtes fut très effrayantes pour elle et dès qu’un cheval s’approchait elle reculait et aboyait .
Là aussi avec de la patience et quelques petites friandises (oui elle est gourmande) elle n’a plus peur et reste très calme avec les chevaux.
Dans un premier temps quand je partais en balade je l’enfermais dans le box de ma jument pour qu’elle s’habitue aux chevaux des écuries et je n’osais pas l’emmener si tôt en balade. Elle n’a jamais aboyé pendant mon absence et les autres cavaliers étaient très étonnés de sa patience.
Comme nous sommes à la campagne je l’emmène très souvent faire de longues promenades de 1h30 à 2 heures (elle en a besoin pour son équilibre ; elle n’a que 1an et demi). Elle a un bon rappel malgré le peu de temps que nous l’avons (ça m’a même surpris comment elle revient bien très souvent malgré quelques loupés pour me faire rager lol ) elle est souvent sans sa laisse et ça se passe très bien.
Donc comme tout se passe bien en tant que piéton, le samedi 18 mai je me suis décidé à essayer une balade avec moi à cheval et la chienne en liberté.
Et bien elle m’a scotché. Elle a fait toute la balade en étant à l’écoute suivait même si je passais au trot ou au galop. C’est un grande sportive…..
Elle adore fureter dans les champs de blé et de colza pour lever du gibier (chevreuils faisans perdreaux ) mais ne s’éloigne jamais de beaucoup.


Par moment on peut la voir sauter au-dessus des cultures pour regarder où nous sommes et elle revient d’elle-même.
A la maison elle est très propre et très sage pour un si jeune chien qui ne connaissait pas grand-chose aux humains.
Elle peut rester toute seule et ne fait aucune bêtise.
Certes quelques fois elle fait sa tête de mule mais finit toujours par obtempérer.
Au début elle était malade en voiture même sur un petit trajet mais cela semble aller mieux.
Bref c’est une très gentille et très attachante chienne qui ne cherche qu’à faire plaisir.


Nous sommes très content d’avoir accueilli Sawkette même si j’avais dit ne plus vouloir de chien après la perte de notre chienne de 14ans."
Les heureux adoptants de LASSIE


La résurrection de Tidoue

25 juin 2018: Je vous présente Tidoue, matraquée, 1 an à peine.
Chienne de taille petite/moyenne (15 kg retapée) est d'une maigreur effroyable. Elle vivait attachée. Elle était battue et a reçu un coup si violent sur la tête du côté droit que le nerf a été écrasé. De ce fait, le côté gauche de la tête est semi paralysé (pour l'instant). Oeil gauche fermé, oreille qui part en vrac par moment et truffe de travers.


Elle avait 7 bébés de 2 mois quand on a découvert cette cour des miracles. Les petits sont partis en France à l’association Alerte SOS (certains sont déjà adoptés) et Tidoue a été stérilisée, vermifugée, traitée contre les puces qui pullulaient. Elle va aller en famille d’accueil, le temps qu’elle se remette de ses émotions ! Il lui faudra des adoptants d’ici peu. Elle est encore un peu craintive, mais très gentille.

28 juin: Tidoue est partie en Guadeloupe (elle était sur l'île de Marie Galante) chez Odile, une famille d'accueil qui pourra la chouchouter et lui redonner confiance.
Mais elle fait des crises de panique au moindre bruit et des crises d'épilepsie.

Montrée à un vétérinaire compétent, le pronostic est sombre: un oeil qui ne voit pas, l'autre avec une vision probablement très floue, une oreille sourde, difficulté au déplacement, crises d'épilepsie. Le cerveau a été choqué. Gardenal pour 10 jours sans grand espoir.

5 juillet: Odile trouve que Tidoue fait de gros progrès. Elle n'a plus fait de crise. Elle a commencé à la promener en laisse même si elle a tendance à tourner en rond. Elle apprécie les gâteries et son oeil fermé commence à s'ouvrir.


10 juillet: Tidoue repart chez le vétérinaire comme prévu pour le contrôle et c'est à peine s'il la reconnait. Elle est venue assise dans la voiture d'Odile (et pas terrorisée au fond de la cage comme la fois précédente). Son oeil est complètement ouvert et voit. Sa truffe est revenue à sa place. Elle reste apperemment sourde d'une oreille. Elle n'a pas refait de crise d'épilepsie. Elle marche en laisse. Elle a pris confiance.

Prête à être adopter.

Grâce à Patricia qui avait diffusé pour Tidoue sur internet, des adoptants s'étaient proposés en connaissaance de cause (on avait laissé en attente car il était si peu sûr que Tidoue serait adoptable).


19 juillet: Tout a été organisé et Tidoue est désormais en France, dans le sud-ouest dans une famille formidable.

20 juillet: Dominique l'adoptante a envoyé: "on est loin aujourd'hui de la petite créole squelettique d’il y a 3 semaines, avec sa face maigre et terrifiée et son oreille tombante !! et je crois que nous ne remercierons jamais assez Odile pour le travail prodigieux qu’elle a accompli seule, notamment sur le plan comportemental et santé, en sachant surtout d’où elle partait avec ce chien. De loin, quand elle coure, elle ressemble un peu à une petite podenca avec sa tête très fine et ses oreilles immenses et très bien dressées sur sa tête … elle est vraiment devenue très belle et elle a un très beau poil et de magnifiques dents blanches."

Chaîne de solidarité:
- Laurence et Titi qui l'ont enlevée à son tortionnaire;
- Stéphanie qui a accueilli Tidoue au bateau de Marie Galante en Guadeloupe et l'a emmenée chez Odile (160 km aller-retour);
- Odile qui l'a remise sur pattes et en a pris grand soin;
- Patricia qui a trouvé les adoptants;
- Stéphanie qui est repartie chercher Tidoue chez Odile pour l'emmener à l'aéroport;
- Valérie qui a accepté de la prendre sur son billet d'avion;
- Dominique et son mari qui sont venus attendre Tidoue à Orly (qui est à 700 km de chez eux);
- Et Nelly qui a organisé tout ça.


Kinder, renommé Maverick

Quelques nouvelles de notre petit rôti qui a officiellement 4 mois aujourd'hui.
Je dis petit rôti mais il fait à présent 8.6kg. Un beau rôti! Il est haut sur pattes et court très vite. Il nous fait beaucoup rire lorsqu'il galope presque aussi vite que ses grands amis canins.
Depuis lundi il a perdu 4 dents de lait. 3 dents définitives ont déjà commencé à pousser!
Il va au parc canin de Sceaux 4 fois par semaine et en forêt le samedi. Il adore côtoyer d'autres chiens et s'amuse énormément. Son jeu préféré est de tirer et mordre les oreilles des autres. Il s'éloigne un peu de moi puis revient aussitôt à mes pieds lorsque je l'appelle.
Son comportement à la maison a radicalement changé depuis son arrivée. C'est le jour et la nuit! Le départ fut laborieux et parfois même frustrant. Mais nous avons trouvé une formidable éducatrice (Biliana) par le biais de Carole. Nous la voyons régulièrement et avons noté d'énormes progrès chez Maverick. C'est incroyablement encourageant.
Nous sommes très contents de son éducation canine. Comme avec tout chiot en pleine croissance, nous essayons d'être rigoureux et fermes lorsqu'il le faut. Même si c'est parfois dur de lui dire non ou de se fâcher lorsqu'il n'est pas sage.
Nous tâchons d'être consciencieux et constants dans notre manière de faire afin de maximiser des résultats positifs. Il est très vif et apprend vite. Il maitrise parfaitement: Assis, viens, mange, coucher, panier ainsi que les arrêts aux passages piétons. Il fait de grosses nuits (9:30 du soir à 6:00 du matin) sans aucun accident. Les pipis accidentels de la journée se font beaucoup plus rares qu'il y a encore quelques semaines.
Je pense que ni moi ni mon mari ne pensions que notre vie changerait autant avec l'arrivée de Maverick. Et malgré un début rude, la vie est tout simplement géniale avec lui. Il nous apporte tellement de bonheur et on rigole beaucoup parce que c'est une sacrée canaille.
Merci à tous et toutes qui ont participé à son sauvetage! Nous ne pensions jamais avoir un petit bout de chou tout droit venu de Guadeloupe.

La petite Chipie

Annick: "Je vous ai envoyé l'histoire de Chipie que vous avez mis dans la rubrique "Belles histoires", hélas j'ai la tristesse de vous annoncer que ma petite Chipie est décédée au printemps dernier à l'âge de 14 ans emportée par son insuffisance hépatique, malgré tous les soins possibles le vétérinaire l'a endormi à mon domicile. "
Voir son histoire en bas de page.

Mon Balto

Je le trouve très bien le site! Et j'ai vu mon Balto. j'ai mis des photos récentes sur facebook mais peut être que vous ne les avez pas vues. les voici.
Mon compagnon Patrick lui fait des massages quand on se promène pour qu'il se détende de l'arrière train (cf. la photo). Il lui a aussi fait un lit à sa taille car il était tout recroquevillé sur le fauteuil qu'il avait choisi pour dormir. C'est une grande histoire eux deux!
Balto va ce soir chez le véto car ce matin il avait une oreille qui le démangeait, c'était terrible. Les dernières nouvelles de sa santé sont que il semble aller beaucoup mieux, il a de l'entrain, il aime sortir, il monte dans la voiture tout seul. Mais les analyses de sang que l'on a fait régulièrement pour vérifier l'état de ses reins en raison de ses problèmes urinaires montrent qu'il est anémié et que son anémie s'aggrave à chaque fois, il n'a pas de globules rouges récentes, il n'en fabrique pas. Le véto cherche pourquoi. il a pensé à la leishmaniose (car problème uriniare + problème de peau + rhumatisme) mais le test s'est révélé négatif. il se demande ce qui lui "bouffe" les globules rouges.
Pendant les 15 jours de vacances, on a fait plein de sorties, il a fait de l'exercice, il est joyeux, il grogne moins sur les autres males qu'on rencontre.
Jl me suit à moins d'un mètre, mais on ne sait jamais. Lors d'une balade en Dordogne, à un moment je me suis retournée, pas de Balto! Il avait pris la tangente et était entré dans un pré. Je l'ai appelé et Ibiza est aussitôt partie à sa recherche et elle l'a ramené!
Ils s'entendent bien, avec Zoulou aussi. je pense que Zoulou a une préférence pour Balto.

Le Club Animaux du Lycée en Forêt de Montargis

Pour la seconde fois, le Club Animaux du Lycée en Forêt envoie de l'argent pour aider les animaux de Guadeloupe.
Claire, Mélina, Sinatou et Muriel (qui n'est pas sur la photo) ont fait toutes sortes d'actions pour cela.
Voici un extrait de la lettre qui accompagnait leur don: "Bonjour à tous les membres de l'association Guadeloupe Animaux, Nous savons à quel point la situation est difficile pour les animaux en Guadeloupe et cela nous a particulièrement touché. C'est pourquoi nous voulons vous envoyer l'argent que nous avons récolté..."
Nous sommes particulièrement sensibles à cette gentillesse. A leur âge, elles pourraient avoir bien d'autres préoccupations que des animaux qui sont bien loin en Guadeloupe.
Merci les filles.

Peut-être certain(e)s d'entre vous se souviennent-ils de Safrana

Safrana a été recuillie à Sainte-Anne grâce à Eliane et Alain, maigre, une oreille coupée, apeurée.

Elle a été adoptée en métropole il y a plusieurs années déjà. Voici des photos récentes.

Ca se passe de commentaire

Penelope était une chienne abandonnée qui errait dans la rue.

Chien de marins...

Un soir, bistrot, un chiot miteux se couche sur les pieds de mon compagnon . Ne quémande rien
Départ, ,il/elle nous suit. Le copain pédiatre de Montreux signale « un mâle, les couilles descendront » Adoption, nommé Ticon
Navigation zig zag, Nord ,Sud ,Venezuela, Floride, accouchement sur la route de Curaçao, donc c’était une femelle
Survécu de cette épreuve avec des larmes Boutzan, beau mâle ( les autres /ether, sac lesté au fond, l’horreur )
Stérilisation de Ticon à St Lucie, pourtant débarquement interdit, chirurgie radicale , j’étais assistante
Boutzan, le survivant a fait sa vie ailleurs, chez des amis, Ticon nous a suivi fidèlement acceptant même Christophine , chaton, exigeante,
Elle fait des conneries, Ticon paye( dont démonter une couchette, par gros temps, atterrissage Porto Rico, les mousses sur le museau
Ni vu, ni connu , elle miauw, miauw
Puis avec une fâcheuse habitude de pêcher à partir des boudins de l’annexe gonflable au mouillage, lacérés au matin , mais contente d’elle
Comme décider d’aller à terre ,à la nage, rentrer et sauter sur moi par le capot ouvert, maman j’ai froid
Ticon très vieillissante, sourde, moitié aveugle, toujours fidèle , je vois sous une pluie battante un chiot, sans poils, des cils Audrey Heburn
Lui promettant si au même endroit le lendemain , adoption ? ET elle était là , la Miss France
Ticon se meurt , la Miss m’accompagne dans des dures épreuves, mort de mon compagnon.
m’apprend que manger des nouilles tous les jours , n’est pas pour elle, elle machouille et recrache, m’accompagne, installation à terre
se fait kidnapper par méchanceté, mais trop trouillarde se câche pour la retrouver une semaine plus tard, terrée, au bord d’une nationale
et m’indique changement de vitesse imminent, heureuse de vivre , elle ; moi , ensemble.
Un jour AVC, 13 ans, des soins, des pleurs et finalement euthanasie
Enterrement en mer au large, dans une fosse, accompagnée par des amis fidèles. Pendant l’immersion un dauphin , seul, nage majestueusement autour du boston ,sans crainte, comme pour dire bienvenue parmi nous
Retour Pointe à Pitre , et devant nous, arc en ciel complet
Ma pomme effondrement
Gardant depuis l’habitude de regarder derrière moi en poussant une chaise …


Claudia (sympathisante de Guadeloupe Animaux) et Romane

Romane était sur leboncoin. Sa maîtresse, mariée maintenant, tous les 2 travaillant, voulait la laisser à quelqu'un de disponible, car la chienne, qui a été surcouvée depuis toute petite ne supportait pas de rester la journée seule. Elle démontait la porte, et donc était laissée dans le jardin et sa maîtresse n'aimait pas qu'elle soit dehors en hiver, ce qui part d'un bon sentiment.
Mais je sais que moi, j'aurais trouvé des solutions : petit manteau, abri chauffé, alu ou autre pour protéger la porte; je ne laisserais jamais un animal que j'ai aimé, que ce soit depuis 14 ans ou depuis 2 semaines.
J'étais prête à m'organiser face aux problèmes; la condition unique pour que je la garde était que ça se passe bien avec les chats, et en fait tout le monde s'accepte et se tolère ( s'ignore, même).
Je suis contente de pouvoir lui offrir son panier retraite, au chaud, et qu'elle pose enfin ses petites patounes - dernièrement elle a été collée à droite et à gauche, la mère, la belle soeur, ...
Par contre, aucun mérite pour moi, il y a un moment que je voulais prendre un chien ( une chienne, en fait, et âgée car 1) personne n'en veut 2) j'ai 63 ans et ne voulais pas signer pour 15/ 20 ans) mais plusieurs choses me retenaient : les chats, et la garde, si je pars en vacances ( ça fait 10 ans que je passe 2/3 mois au Viêtnam tous les ans), ou journées manif, ou si je suis malade, qui allait s'en occuper ? Car je suis seule sur Marseille, je n'y ai plus de famille, ma fille est à Chambéry, et je n'ai plus d'amis très proches ou dispos. Finalement tout s'arrange : une dame du quartier peut la garder chez elle si je pars la 1/2 journée, et son ancienne maîtresse veut bien la reprendre si je m'absente quelque temps; Et elle ne démonte pas ma porte ! Je l'emmène avec moi chaque fois que je peux, et lorsqu'il y a impossibilité, je la laisse à la maison 2, 3h maximum, je l'entends aboyer, lorsque je reviens, mais les 2 voisines sont au travail ds la journée, , donc il n'y a que le souci du stress de la chienne, mais je fais aussi vite que je peux pour être de retour rapidement.
Elle ne pose aucun problèm, elle dort ( ou fait semblant, que d'un oeil, elle me cherche dès que je change de pièce) la plupart du temps; elle n'aboie que lorsqu'elle est seule ( et dans ses rêves, trop drôle !), se laisse brosser et soigner les yeux, tous les jours ( nettoyage et gouttes x 2 fois).
Ce que je regrette, c'est qu'on ne puisse pas communiquer avec la parole, elle est complètement sourde, depuis 2 ans.

Flop le bichon

Une dame m'a appelée pour que je récupère son petit bichon de 5 ans, qu'elle souhaitait placer dans une bonne famille.
Je suis allée chercher le loulou. J'ai découvert un petit chien joyeux, bien toiletté, bien nourri et surtout un petit chien adorant sa maitresse et vice et versa!
La dame m'a expliqué que souffrant beaucoup des jambes, elle ne pouvait aller promener Flop aussi souvent qu'avant. Les 4 étages sans ascenseur étant difficiles à monter pour elle. C'était donc à contre coeur qu'elle le laissait ...
J'ai alors pris Flop avec moi, après que sa maitresse m'ait donné le jambon de son petit chien et son carnet de santé à jour.
La dame avait des larmes dans les yeux ... j'avais le coeur serré mais me suis dit en montant dans la voiture que ces 2 là se reverraient bientôt!
J'ai placé le loulou dans une famille d'accueil. Dans la journée, la maitresse m'a appelée 4 fois pour prendre des nouvelles, je l'ai rassurée ...
Le lendemain matin à 7h , la voix remplie de sanglots, la dame m'a appelée pour me demander s'il était possible de lui ramener son chien.
Bien entendu, avec beaucoup d'émotion, je lui ai rendu son fidèle compagnon, tellement content de revoir sa maitresse! La dame était aux anges! et bonne nouvelle, un voisin sortira Flop 1 fois par jour...
Une jolie histoire...
Caro de Guadeloupe Animaux


Chipie

Une belle histoire envoyée par Annick:
Je vous joins quelques photos prises après "le passage du Père Noêl" fin décembre 2012, elle inaugurait son nouveau panier et son petit manteau bien chaud avant sa ballade en cette froide journée d'hiver...
J'ai adopté Chipie en 2009, elle a toujours eu des problèmes de santé, (insuffisance hépatique, eczéma, allergie à la viande ( mange des croquettes HA), otites récurrentes, etc... maintenant presque aveugle et sourde.
Sa vie a failli s'arrêter au décès de son maître en septembre 2009, car la fille du monsieur voulait la faire euthanasier, elle ne voulait pas "hériter" de Chipie ni de Minette sa copine chatte, mais par contre le reste elle en voulait bien......
Son maître était sans illusion sur sa fille et ce qu'elle ferait de ses animaux à son décès. Je lui avais alors promis de bien m'occuper de Chipie comme je l'avais toujours fait lorsqu'il faisait des séjours à l'hôpital et à la fin quand il n'avait plus la force de la sortir.
A sa demande nous avions ensemble fait les papiers de donation à la Centrale Canine en août, il savait qu'il ne lui restait plus beaucoup de temps, et pour Minette, une voisine l'a adoptée dès le mois de juillet.

Il est donc parti en paix, un mois après, en sachant que Chipie et Minette seraient aimées et bien soignées jusqu'à leurs derniers jours.

Ils aimeraient ne pas être nés

Chaton







Chiot abandonné






Chienne portante








Rongée par la vermine








Chiot abandonné







Chiot attaché










Dans la rue